Information

CRISE HUMANITAIRE UKRAINE – des dons à faire en Mairie

CRISE HUMANITAIRE UKRAINE

La solidarité s’organise dans tout le département de la Dordogne pour aider les Ukrainiens, qui fuient leur pays par centaines de milliers depuis le début de l’invasion russe jeudi 24 février. L’Union des maires, le département et la préfecture de la Dordogne ont tenu ce mercredi une conférence de presse pour annoncer le début d’une action coordonnée, qui s’organise autour de deux axes : la collecte de produits de première nécessité et le recensement des logements vacants pour accueillir les réfugiés.

Des dons à faire en mairie

L’Union des maires de Dordogne et le département lancent un grand appel aux dons à destination des réfugiés ukrainiens. Des collectes de produits de première nécessité sont organisées dès ce mercredi dans les mairies. Voici les produits que vous pouvez déposer jusqu’au jeudi 10 mars :

  • couvertures thermiques, sacs de couchage, plaids, matelas, oreillers
  • gel douche, dentifrice et brosses à dent, couches, serviettes en papier, antiseptique, alcool, masques réutilisables et jetables
  • fournitures d’habillement, tentes, lits de camp, serviettes en microfibre, sets de vaisselle réutilisables, piles, bougies, lampe-torches
  • alimentation : eau, aliments instantanés, barres énergétiques, fruits secs, noix, conserves, pâtes, céréales instantanées

Les produits déposés doivent pouvoir être conservés dans la durée. Dès le jeudi 10 mars, les mairies rassembleront les dons auprès de leur communauté de communes. Le département collectera ensuite l’ensemble des produits sur un site unique, ils seront acheminés en Ukraine par des ONG.

Un recensement de tous les logements vacants

(Merci de vous faire recenser en Mairie)

 

Parallèlement à ces collectes, l’Union des maires de la Dordogne a commencé un recensement des logements vacants dans les communes, avec l’aide des services de la préfecture. Ils serviront au futur accueil des réfugiés ukrainiens, plus de 836.000 ont quitté leur pays depuis le début de l’invasion selon l’ONU.

De son côté, le département de la Dordogne a déjà recensé plusieurs hébergements disponibles pour cet accueil, notamment des structures comme l’établissement public départemental de Clairvivre, des centres d’hébergement saisonniers comme le centre de vacances de Rouffiac ou celui de Montignac. L’office public Périgord Habitat pourrait également proposer des logements vacants inoccupés. En cas de besoin, et en fonction du nombre d’arrivées, un appel pourra être lancé aux habitants pour qu’ils accueillent des familles.